Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

COMPTEUR

Visiteurs Uniques

  compteur pour blog

Visites Totales

  compteur de visites html

PLAYLIST NW YOUTUBE

/ / /




Libre
Libre

Qu'est-ce que c'est ?


Cette technique de tir demande beaucoup d’entraînement pour être précise et s’effectue avec un revolver à simple action.

Dans tous les westerns, il nous est donné de voir des gunfighters tirer de cette manière. Cette action est très cinématographique, mais qu’en était-il dans la réalité. Longtemps, on à cru que cette technique avait été inventée pour les besoins du cinéma d’Hollywood. Hors des revolvers d’époque ont été retrouvés dont certains n’ont même plus de gâchette, permettant d’affirmer que cette méthode a réellement été utilisée. Certains tireurs au temps de la conquête de l’Ouest  maîtrisaient fort bien cette technique. 

 

 

 Des témoignages prouvent également que certains tireurs étaient tellement rapides qu’ils semblaient n’entendre qu’un seul coup de feu alors que dans la réalité, le barillet entier venait d’être vidé. J’ai moi-même assisté à des démonstrations de tir dans l’Arizona ou les tireurs utilisent cette technique avec succès sur des cibles. Pour tirer de cette manière, le tireur tient son arme de la main droite en direction de la cible. Avec son index il presse de façon continue la détente. La main gauche mise à plat va exécuter des allers et retours rapides dans un mouvement horizontal de faible amplitude. Au cours du mouvement arrière, la paume de la main accroche le chien et l’arme. Dès que le chien est en butée à l’arrière, la main continue encore un peu son mouvement vers l’arrière en le libérant. Puisque la détente est pressée en permanence, le chien va retomber et percuter la cartouche. Pendant ce temps, la main est revenue devant le chien et entame à nouveau son mouvement vers l’arrière, et le cycle recommence pour mettre à feu la seconde cartouche et ainsi de suite jusqu’à vider le barillet.
 

Le chien proéminant des Colts permet cela très facilement. La mécanique de l’arme souffre énormément. Le système d’indexation du barillet est mis à rude épreuve. Les spécialistes actuels de ce genre de tir vont très très vite surtout lorsqu’ils tirent à blanc. Si le tir s’effectue à balles réelles, il en va tout autrement. Dans ce cas, ce type de tir est réservé à des tireurs très entrainés, car il faut en plus maitriser le recul qui soulève l’arme d’un angle qui peut atteindre voir dépassé 45° et bien sur ne jamais avoir la main gauche devant le canon au cours de cet exercice. Ce type de tir ne peut s’effectuer qu’à relativement faible portée. Il est bien entendu impossible de viser, c’est du tir purement instinctif.


joel boulangé  

Partager cette page

Repost 0
Published by Wyatt Earp - dans Western