Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

COMPTEUR

Visiteurs Uniques

  compteur pour blog

Visites Totales

  compteur de visites html

PLAYLIST NW YOUTUBE

/ / /




Libre
Libre

NORMANDY WESTERNERS dans la Course

Le samedi 24 et le dimanche 25 juin 2017 : La Monoplace Hurricane de Formule Renault Europe, aux couleurs de NORMANDY WESTERNERS, était engagée pour la première fois au 7ième VICHY CLASSIC en mémoire du Grand Prix de Vichy sur le site de l’aéroport de Vichy Charmeil.

La monoplace Hurricane, pilotée par Joël Boulangé, était engagée dans cinq épreuves réservées aux Formules Monoplaces en partie sous les couleurs du Club "Formules de France".

Nous sommes arrivés sur l’aéroport de Vichy Charmeil avec tout le matériel en début d’après midi. Le temps est splendide, chaud quoiqu’un peu venteux. Normal pour un aéroport.

Nous installons notre stand à la place qui nous a été réservée. Beaucoup d’autres voitures de course sont présentes et parmi elles de très belles et rares machines de course. Etablir une liste serait trop longue.

Le programme pour les monoplaces Formules de tous types et Barquettes est établi comme suit. (Plateau A3 de 20 voitures)

1er Run le samedi 24 juin (Pré-grille à 11H45) Départ à 11H50.

2ieme Run le samedi 24 juin (Pré-grille à 14H35) Départ à 14H40.

3ième Run le samedi 24 juin (Pré-grille à 16H50) Départ à 16H55.

1er Run le dimanche 25 juin (Pré-grille à 11H05) Départ à 11H10.

2ieme Run le dimanche 25 juin (Pré-grille à 15H35) Départ à 15H40.

Le circuit a été tracé sur la piste de l’aéroport. Il comprend une très longue ligne droite et tout un ensemble de chicanes et de virages délimités par des balles de paille et de bloc de plastique. Ce circuit a été très difficile a mémoriser. De plus le revêtement était très gravillonneux. Même Jacques Laffitte sur un proto LIGIER soulevait des nuages de poussières et de gravillons lors de ses passages.

Je tiens ici à remercier Alain, mon sympathique voisin de stand, qui pilotait une Mercadier Proto 1296, de m’avoir servi de lièvre durant les premiers runs. En effet, j’ai été dans ses roues arrières durant de nombreux tours afin d’apprendre le circuit. J’ai aussi eu le plaisir d’être dans les roues d’une Cooper de Formule 1 à moteur Coventry Climax 1500 de 1961 et d’une Griffon Proto à moteur 2 litres de 1971.

Durant ces deux jours, 10 plateaux, comprenant différents type de voitures et de Motos et Side Cars de course,  prendront le départ. Frenddie Spencer ex champion du monde courait ici en Moto de Grand Prix.

Pour moi,  les trois runs du samedi se sont parfaitement déroulés, excepté la perte de ma Boite à Air au second run. Le premier run de dimanche s’est par contre mal terminé.  Sans avoir encore compris comment,  je suis sorti brutalement de la piste en faisant un  tout droit dans une courbe pour finir dans les balises de plastique. Le spoiler avant de la monoplace à quelque peu souffert et je suis contraint à l’abandon. Rentré au stand et après avoir constaté les dégâts, j"ai pris la décision de ne pas courir le 2ième Trun.

Au final, c’est un bon Week-End que nous avons passé à Vichy. Nous avions une chambre d’hôtel dans le centre de la ville. Les soirées sur la terrasse d’un  restaurant au bord de l’Allier se sont terminées la nuit venue, tant la température était redevenue au bord de l’eau.

Peut être à refaire dans deux ans ? En attendant, j’ai à réparer le polyester de  la Boite à Air et du Spoiler Avant de la monoplace.

Tout doit entre fin prêt pour Montlhéry « Les Grandes Heures de l’Automobile » les 23 et 24 septembre prochains.

ALBUM PHOTOS VICHY CLASSIC 2017  A télécharger en cliquant içi

Le Quotidien de VICHY "LA MONTAGNE"
Un article édité sur le VICHY CLASSIC 2017  lien

Le samedi 10 et le dimanche 11 juin 2017 : La Monoplace Hurricane de Formule Renault Europe, aux couleurs de NORMANDY WESTERNERS, était engagée pour la seconde fois à AUTO RETRO SPORT sur le Circuit de LA CHATRE.

La monoplace, pilotée par Joël Boulangé, était engagée dans six épreuves réservées aux Formules Monoplaces sous les couleurs du Club "Formules de France".

Le thème de cette édition 2017 est un hommage à la Berlinette Alpine Renault.

 

Arrivés sur place avec tout le matériel, nous avions l’après-midi pour installer notre stand dans le paddock du circuit. Le soleil est au rendez-vous et il fait très chaud. Sur place beaucoup d’autres pilotes installent les leurs.

Le programme pour les monoplaces de Formules de France est établi comme suit. (Plateau N°7 de 19 monoplaces)

1er Run le samedi 10 juin (Pré-grille à 9H30) Départ à 9H45.

2ieme Run le samedi 10 juin (Pré-grille à 14H00) Départ à 14H15.

3ième Run le samedi 10 juin (Pré-grille à 17H00) Départ à 17H15.

1er Run le dimanche 11 juin (Pré-grille à 9H30) Départ à 9H45.

2ieme Run le dimanche 11 juin (Pré-grille à 14H00) Départ à 14H15.

3ième Run le dimanche 11 juin (Pré-grille à 17H00) Départ à 17H15

Durant ces deux jours, 9 plateaux, comprenant différents type de voitures de course, prendront le départ trois fois par jour.

Pour moi, après une mise en marche capricieuse du moteur pour cause de défaut d’allumage, les trois runs du samedi se sont parfaitement déroulés, ainsi que les deux premiers runs de dimanche.

Le dernier run, je l’ai volontairement écourté pour cause de fatigue extrême due à la chaleur. Il faut savoir qu’avec la combinaison, la cagoule et le casque, le tout dans un habitacle restreint dont le circuit de refroidissement du moteur passe a coté du pilote et par une température extérieure de 37°, c’est très éprouvant. De plus, ce circuit est très technique et il n’y a que la grande ligne droite pour se reposer. Tout le reste du circuit est une suite ininterrompue de virages et de chicanes.

Au final, c’est un très bon Week-End que nous avons passé à La Châtre. Nous avions une chambre d’hôtel dans le centre de ce joli bourg de La Châtre. Les soirées sur la terrasse du restaurant se sont terminées très tard, tant la température était redevenue agréable.                       

A refaire l’année prochaine sans aucun doute.

ALBUM PHOTOS LA CHATRE 201Télécharger l'Album enb cliquant içi

Le samedi 29 et le dimanche 30 avril 2017 : La Monoplace Hurricane de Formule Renault Europe aux couleurs de NORMANDY WESTERNERS était engagée pour la seconde fois aux CLASSIC DAYS de MAGNY COURS sur le Circuit de F1. La monoplace pilotée par Joël Boulangé était engagée dans six épreuves réservées aux Formules sous les couleurs du Club "Formules de France".
Classic Days Magny Cours 2017

Circuit de Magny Cours
Contrairement aux Classics Days de Magny Cours de l’année dernière, la météo prévoyait une journée de samedi très ensoleillée avec seulement un risque de pluie dans l’après midi de dimanche.
Préparation Monoplace

Après avoir pris la route le vendredi matin en direction de Nevers par l’autoroute, nous sommes arrivés en début d’après midi pour installer le stand dans le Classic Park N°5 et préparer la monoplace. A la mise en route du moteur, j’ai la désagréable surprise de constater que le cylindre N°1 ne donne pas. Après échange de bougies, puis de gicleurs et contrôle des soupapes, le moteur ne tourne toujours pas bien. Finalement, par hasard, un autre pilote présent me fait remarquer qu’il manque une vis sur les pipes d’admission. Euréka !, C’était donc cela la cause. La vis avec les vibrations avait du se desserrer et était tombée. Après remplacement, le moteur tonne à nouveau parfaitement.
Départ pour la Pré-Grille

Trois Runs sont prévus le samedi (11H00, 14H20 et 17H40) et trois runs le dimanche ( 9H45, 14H00 et 16H25)
En Pré-Grille

Contrairement à la saison passée, la monoplace va fonctionner à merveille durant les trois runs. Le seul point noir, est que je possède un pont court et dans les lignes droites, je suis obligé de relevé le pied de l’accélérateur car le moteur dépasserais les 7500 t/mn.
En route vers le Circuit

Dans les stands, j’ai le plaisir de rencontrer Jean Pierre Jabouille, Jacques Laffitte et Alain Serpaggi.
JP Jabouille avec le président de Formules de France
Ces trois pilotes seront au volant de Formules 1 pour le plus grand plaisir du public. J’ai aussi le plaisir à nouveau de discuter avec Tico Martini en compagnie de son chef d’atelier venu revoir les monoplaces qu’ils ont construites.
Dans la chicane avant les stands

Le dimanche, je prends part au 1er run sans problème avec une voiture qui marche de mieux en mieux et un pilote qui a des trajectoires meilleures que la veille. Le circuit est assez difficile à mémoriser.
JP Jabouille dans sa Renault F1 Turbo
Lors du 2ième run, nous sommes stationnés un peu trop longtemps en pré-grille. Je n’ai pas coupé le moteur et les bougies froides se sont engorgées. Durant le tour de chauffe, le moteur ratatouillait et ne prenait pas ses tours.
Juste avant la ligne droite des stands
En principe, les bougies peuvent se nettoyer après quelques montées en régime. Lors du second tour, il m’est impossible de dépasser 5000 T/mn et je dois me laisser doubler par tous les concurrents. De plus il commence à tomber quelques gouttes de pluie et je suis en Slicks. Je décide donc d’arrêter et de rentrer au stand.
Dans la chicane avant les stands

La dernière épreuve étant fixée à 16H25, et avec un ciel devenu tout gris, je préfère plier bagages.
Sur la piste

Démontage du stand, mise de la monoplace sur la remorque et après un au revoir pour la prochaine course qui aura lieu pour moi à La Châtre les 10 & 11 juin 2017, nous reprenons la route du retour vers Rouen.
En compagnie de Tico Martini

Au final, un superbe week-end au milieu de passionnés. Il y avait presque 2000 véhicules de sport et de course et de très nombreux spectateurs dans les gradins.
Le retour

 


Un moment inoubliable sur ce cliché pris devant la F1 RENAULT RS01. Je suis en compagnie du grand Jean Pierre JABOUILLE mais aussi de Jacques LAFFITE, du président Philippe BERNARD ainsi qu'une grande partie des pilotes du Club FORMULES DE FRANCE.

Lors de ces Classics Days, dans le paddock, j'ai eu l'honneur d'être interviewé par les journalistes de l’excellente revue

« ECHAPPEMENT Classic ». Voici l’article paru dans le N° 78 de juin 2017.

 


 

Télécharger l'album photos en cliquant ci-dessous:
http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d113888851kP430201669o1l1/magny-cours-2017

Vidéo Youtube sur le départ des Monoplaces

Le samedi 30 et le dimanche 01 mai 2016 NORMANDY WESTERNERS était présent aux CLASSIC DAYS de  MAGNY COURS sur le Circuit de F1. La monoplace de Formule Renault Europe aux couleurs de NORMANDY WESTERNERS et pilotée par Joel Boulangé était engagée dans six épreuves réservées aux Monoplaces avec celles du Club "Formules de France".
L'ASSOCIATION NORMANDY WESTERNERS
L'ASSOCIATION NORMANDY WESTERNERS

(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Difficile Week-End, pour moi, que ce Classic Days 2016 de Magny Cours des 30 avril et du 1er mai. Tout d’abord, un temps exécrable le samedi avec de la pluie toute la journée et un dimanche sec mais froid. Faute de disposer d’un train de pneus pluie, la monoplace est restée sagement à l’abri dans le paddock. Les concurrents, équipés de pneus pluie, purent prendre le départ des trois runs du samedi. Cependant l’état de la piste détrempée avec probablement des taches d’huile eut pour conséquence de nombreuses sorties de piste avec pour certains de la casse.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Le dimanche matin, alors que certains endroits de la piste étaient encore humides, je pris le départ du premier run. Hélas, durant le premier tour, lors du freinage appuyé en vue d’Adélaïde, j’ai eu la stupeur de voir que mon capot avant continuait sa course. Je l’ai suivi jusqu’au bac a sable.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Après m’être détaché et extrait du cockpit pour refixer le capot, je suis remonté dans la monoplace mais sans pouvoir me sangler et avec pour but de rentrer au stand.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Hélas, j’ai loupé la sortie et donc continué pour un tour supplémentaire non ceinturé. Probablement énervé par le fait d’avoir pu perdre le capot, j’ai fait, à deux reprises en entrée de virage, des têtes a queues heureusement sans gravité. Probablement à cause de traces humides et grasses ou encore de pneus encore trop froids.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Rentré au stand, j’ai cherché à comprendre pourquoi le capot s’était détaché. La réponse, je l’aurais quelques jours après en visualisant les photos que Chantale avait prises lors de ma sortie du stand. Je n’avais tout simplement pas verrouillé le capot.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
C’était très visible sur une photo. De ce fait, durant le premier tour, le capot s’était sorti de ses encoches par les vibrations et lors du premier freinage fort, le capot avait continué seul sa course. Je précise que le capot ayant frotté sur la route sans se retourner était indemne.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
En début d’après midi, je prie part au second run. Le premier tour complet se déroula sans problème. Cependant, dans la ligne droite des stands, alors que j’engageais la 5ième en ayant doublé une autre monoplace, la commande de boite céda brutalement me laissant en roue libre sans que je puisse faire quelque chose.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
M’étant garé à gauche à la fin de la ligne des stands, c’est un véhicule de dépannage qui me ramena au stand. Après examen des dégâts et dans l’incapacité de réparer, la course était finie pour moi.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Dans le paddock réservé aux monoplaces, nous avons eu le plaisir de discuter avec le très sympathique Jean Ragnotti venu lui pour piloter l’Inaltera des 24 heures du Mans en 1977.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course

(17) NORMANDY WESTERNERS dans la CourseUne autre légende du sport automobile Français en la personne de Tico Martini, le plus grand constructeur de monoplaces Français venu revoir quelques-unes des 2000 voitures qu’il a construites et dont quelques-unes étaient présentes ici dans le paddock. J’ai eu l’honneur de discuter quelques minutes avec lui. Les compliments qu’il m’à fait sur mon auto m’ont faits extrêmement plaisir.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
C’est la course !!!. Il peut aussi y avoir des problèmes mécaniques. La prochaine fois, l’auto sera plus performante.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
A bientôt sur un autre circuit.

Télécharger l'album Photos en cliquant içi

CLASSIC DAYS MAGNY COURS 2016

VIDEO YOUTUBE CLASSIC DAYS MAGNY COURS 2016

NORMANDY WESTERNERS dans la Course

Le samedi 20 et le dimanche 21 mai 2015 NORMANDY WESTERNERS était présent au 14ième Auto-Retro Sport sur le  Circuit de la Châtre, Circuit « Maurice TISSANDIER » 36400 LA CHÄTRE. (Grand Circuit de 2,325km)

 

(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Après cette restauration, je me suis retrouvé sur le circuit de la Châtre les 20 & 21 juin 2015 au volant de la « Hurricane » de « Formule Renault Europe »  construite en 1979 et reconstruite en 2015.
Programme Plateau N°7 Monoplaces « Formules de France » 19 monoplaces au Départ et 6 runs..
Samedi 20 juin 2015:
Pré-Grille : 9H30, Piste :9H45 à 10H00. Pré-Grille : 14H00, Piste :14H15 à 14H30. Pré-Grille : 17H00, Piste :17H15 à 17H30.
Dimanche 21 juin 2015:
Pré-Grille : 9H30, Piste :9H45 à 10H00. Pré-Grille : 14H00, Piste :14H15 à 14H30. Pré-Grille : 17H00, Piste :17H15 à 17H30.
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course

 

(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course

(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course

(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
(17) NORMANDY WESTERNERS dans la Course
Au final, un superbe Week-End dans un club très sympathique et une monoplace qui a fonctionné presqu' à merveille. A quand la prochaine course ?

DIAPORAMA Circuit de la CHÄTRE Monoplace FRE "Hurricane"

Une Vidéo d'un des Runs réservés aux Monoplaces Formules de France

Une Vidéo d'un des Runs réservés aux Monoplaces Formules de France

RESTAURATION d'une MONOPLACE DE FORMULE RENAULT EUROPE. « Hurricane » construite en 1979. Reprendre le volant d’une voiture de course après une interruption d’environ 25 ans n’est pas forcément chose aisée. C’est pourtant ce qui m’est arrivé, suite à une conversation avec un voisin et qui possède deux monoplaces de "Formule Renault". Ce dernier est membre du Club « Formules de France ». Lui ayant indiqué que j’en possédais une aussi, depuis longtemps entreposée dans le garage, il finit par me persuader de la remettre en route et de m’inscrire à son club pour la piloter à nouveau. A la fin avril 2015, j’avais profité du NORMANDY WESTERNERS SHOW pour l’exposer dans sa livrée aux couleurs de NORMANDY WESTERNERS  alors qu’elle n’était pas totalement finie. Pour la terminer, il me restait à parfaire les réglages du châssis, purger les freins, faire les pleins d’huile d’eau et d’essence et surtout, la remettre en route. Après une année compète passée à démonter entièrement ma monoplace puis à la reconstruire, celle-ci fut finalement prête la veille de la course!. Il était temps! RESTAURATION Monoplace "HURRICANE" Formule Renault Europe de 1979. Groupe Propulseur RENAULT GORDINI 1600cc.

EXPOSITION Monoplace "HURRICANE" Formule Renault Europe de 1979. au NORMANDY WESTERNERS SHOW

Partager cette page

Repost 0
Published by Wyatt Earp - dans Auto